C’est sur cette simple question que nous commençons, cher lecteur, un tout nouveau voyage : sais-tu ce qu’est un manga ? 

Si on veut résumer cela simplement, le manga, c’est de la bande-dessinée japonaise.  
Mais s’arrêter à ce simple fait serait de facto fort réducteur, alors allons un peu plus loin. 

D’où vient le manga ? 

C’est sous le pinceau du célèbre grand maître de l’estampe Hokusai que le terme « manga» apparaît. Ce nom ne te dit rien ? Pourtant je suis sûr que tu le connais ! Hokusai c’est l’auteur de cette magnifique toile 

Le manga est donc un genre très ancien dont les Japonais ont le secret et tu serais étonné de savoir que tu y baignes probablement depuis déjà longtemps sans le savoir. 

Comment reconnaître un manga ? 

Loin de ressembler à ses cousins internationaux comme le comic américain ou la bande-dessinée franco-belge, le manga, comme ces derniers, a ses propres règles, ses propres codes. 

Un des plus flagrants, c’est son sens de lecture de droite à gauche (ce qui correspond au sens de lecture japonaise), en commençant donc par ce qui équivaudrait pour nous… à la dernière page ! Cette façon de lire porte tout son sens lorsqu’on sait que si on inversait l’ordre de lecture cela occasionnerait des incohérences : l’ordre des bulles de dialogue diffèreraient de la position des personnages, un coup porté à un endroit se verrait alors assené de son côté opposé… Bref cela ne marcherait pas. 

Au début cela peut sembler déroutant, mais le corps humain est extraordinaire. Notre cerveau a une capacité adaptative très rapide si bien que dès les premières lignes, les premières minutes de lecture, tu oublieras vite que tu lis dans un sens différent. 

Fait pour être lu partout, c’est principalement sous un format de poche qu’il est le plus représenté. Le manga doit être accessible à tous, à tout moment, que cela soit bien confortable dans son fauteuil, dans le métro, en mangeant, sur une pause ou encore lorsqu’il est question des obligations naturelles quotidiennes (le meilleur endroit pour lire un livre haha).

Autre élément important : l’absence de colorisation. Source d’immersion, de contemplation, on pourrait croire que dans un support qui est principalement visuel, la couleur aurait une place prédominante. Mais le manga en est dépourvu, pourquoi ? Eh bien pour deux raisons : le coût et le gain de temps.

Une mesure historique, imposée par les restrictions budgétaires économiques d’après-guerre : produire des mangas en couleur coûtait trop cher. Durant cette reconstruction économique, certains auteurs se retroussèrent les manches et trouvèrent plusieurs parades fort ingénieuses. Dès lors, il serait question d’un storyboard plus dynamique, un découpage de case original, des dialogues proches du lecteur… Egalement depuis les années 50, la plupart des mangas connaissent une publication hebdomadaire au Japon… d’où la nécessité du gain de temps !

L’absence de couleur permet également aux auteurs leurs récits sur une pagination plus importante en nuances de gris, avec des jeux d’ombre et lumières, profondeur, relief et subtilité, tout ceci au moyen de trames… donnant ainsi l’illusion d’un monde tout en couleur.

Qui peut lire des mangas ?

Le manga est avant tout un moyen d’expression qui est basé sur l’émotion, Ce dernier véhiculant des émotions et des valeurs il apporte son lot de thématiques si bien qu’elles y sont presque infinies : Dépassement de soi, persévérance dans l’adversité, amitié et valeurs familiale, innocence des premiers sentiments amoureux, développement personnel, sont parmi, tant d’autres, les vrais héros dans leur histoire. 

Fantasy, enquête, histoire, science-fiction, amour, humour, aventure, sport, philosophie… on trouve même des mangas aux thématiques pointues telle que le vin et l’agencement des mets, l’agriculture, le curling, la numérisation d’une compagnie, ou encore des sujets d’actualité tel que l’homosexualité ou la trans-identité. Il existe des mangas pour toutes et pour tous.

Le manga est un genre littéraire qui se renouvelle constamment, passant de la saga d’aventure aux thématiques les plus loufoques en passant par l’histoire romantique. Il n’y a pas de restriction d’âge dans le manga : les petits comme les grands, les débutants comme les experts, y trouveront largement de quoi étancher leur soif littéraire et de curiosité.

Voilà ! Tu connais les premières grandes lignes et tu sais maintenant ce qu’est un manga.

On t’invite à nous rejoindre dans cet univers fabuleux, on a encore plein de choses à te faire découvrir. Le manga est un sujet extrêmement vaste. Il représente l’ouverture à une autre culture éloignée de la nôtre, qui est plus que fascinante. 

Nous n’avons fait qu’effleurer le haut de l’iceberg. Si tu te sens prêt à continuer ce voyage, suis-nous dans ce nouveau monde qui s’ouvre à toi. 

5 choses à retenir

Afin de bien conclure ton introduction à cette nouvelle odyssée littéraire, voici ce qu’il te faut absolument retenir du manga :

– il s’adresse à tous et à toutes, il n’y a pas de restriction d’âge,

– il se lit de droite à gauche,

– il est presque toujours en noir et blanc et possède ses propres codes d’écriture,

– il aborde tous les thèmes imaginables et chacun peut y trouver son bonheur

– il est à lire sans modération 😉

Partager cet article

Explorer le blog

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu as une idée d'article ?
Tu aimerais lire sur un sujet en particulier

Les Librairies O-Taku

#jesuisotaku

0
Votre panier
  • No products in the cart.