Un résumé de la série

  • De quoi ça parle ?
    Dans un monde médiéval fantastique, des monstres appelés Némésis se mettent à tomber du ciel ! C’est déjà suffisamment dérangeant comme ça mais en plus, ils peuvent tuer les humains au moindre contact. Cependant, ceux qui ne succombent pas à ce toucher mortel développent, en plus d’une particularité (3e oeil, maux de tête, doigts palmés, cheveux en poil de mouton, etc.) le pouvoir de manier le Fantasia : la magie de cet univers.
    Ces Sorciers, rejetés et craints, sont pourtant chargés de s’occuper de débarrasser le monde des Némésis.
  • Quelle est l’histoire ?
    Le jeune Seth, un sorcier affligé de cornes, décide de trouver le légendaire Radiant qui serait le berceau des Némésis afin de le détruire et enfin libérer le monde de la peur de ces monstres. Il sera aidé par de nombreux sorciers et devra éviter les membres de l’Inquisition, une armée qui s’oppose aux sorciers.
  • Qui l’a écrit ?
    Tony Valente, mangaka québécois d’origine française né en 1984, jeune prodige qui se fait remarquer dès ses 15 ans pour son talent de dessinateur.

Historique

Le premier tome de Radiant est sorti durant l’été 2013, il y a actuellement 14 tomes.
La série est en cours et le tome 15 est prévu pour début juillet 2021.

Les différents arcs

Premier arc: Apprenti sorcier (tome 1 et 2) :
Dans les îlots des Pompo Hills, Seth, apprenti sorcier, veut devenir un grand chasseur de Némésis. Chassé par des fermiers apeurés, il est sauvé par la sorcière Alma.

Deuxième arc : Rumble Town (tome 2 à 5) :
Seth, avec Mélie et Doc, rencontrés sur l’Artémis, se lance dans une mission de chasseurs de Némésis à Rumble Town. Le chaos qu’ils ajoutent à la ville leur permet d’en percer les mystères.

Troisième arc : Cyfandir et les Chevaliers-Sorciers (tome 5 à 11) :
Découvrant le fief des Sorciers, une ville faite par et pour les infectés, Seth en apprend plus sur le contrôle du Fantasia grâce à Myr.

Quatrième arc : Bôme, les Domitors et les Inquisiteurs (tome 12 à actuel) :
Embarqué malgré lui sur un vaisseau et pour sauver ses amis, Seth se retrouve dans la ville de l’Inquisition, Bôme.

Succès au Japon ou pays d’origine
Produit par la maison d’édition française Ankama, Radiant rencontre immédiatement un vif succès auprès de ses fans de la première heure au Québec et y devient rapidement l’un des mangas les plus vendus. En 2018, le manga est publié au Japon où il rencontre un franc succès, donnant lieu à un anime (il s’agit du premier global-manga à l’être) de deux saisons actuellement. Radiant est un des mangas étrangers les plus reconnus et lus.

Succès ailleurs dans le monde
Publié depuis septembre 2018 aux États-Unis et au Canada par VIZ Media, Radiant voit son univers publié dans pas moins de 12 pays, de l’Afrique du Sud à la Pologne en passant par le Brésil, le Mexique et le Japon.

Les personnages
Le héros
Seth, en plus d’être affublé de petites cornes (son infection), parvient à manipuler la Fantasia à mains nues alors que tous les autres sorciers doivent s’aider d’objets particuliers. Déterminé à se faire accepter, il décide de trouver le Radiant pour le détruire.

Les alliés
La femme forte, Mélie est souvent obligée de travailler en tant que chasseuse de Némésis en solo car son infection lui fait changer d’humeur du tout au tout passant de douce à agressive en clin d’oeil. Défaut qui lui fait craindre le contact avec les autres.

Le comic relief, Doc est un sorcier chercheur assez peureux qui suit Seth et Mélie malgré lui et qui, tout en fuyant le danger, se retrouve dans les pires situations.

Le sombre, Grimm, tantôt accompagnant, tantôt fuyant, ce personnage mystérieux est couvert de bandages et pratique la magie à haut niveau. Il aidera Seth et ses amis mais est-ce vraiment un allié ?

La dernière recrue, Ocoho, aspirante Chevalier-Sorcier rencontrée à Caislean Merlin. Ses talents et sa détermination permettront à la bande de se sortir d’un mauvais pas durant la bataille contre les Inquisiteurs.
 
Les Mentors
Yaga, vieux sorcier qui se déplace dans son chaudron, il fait partie du Coven des 13 et accepte de former Seth.
Myrddin, sans-abri de Caislean Merlin qui aide Seth à gérer son contrôle du Fantasia

Les forces qui s’opposent
Inquisition
Torque « le fauve », Général Inquisiteur qui voit son Ordre comme la lumière contre les ténèbres de la Sorcellerie. Poursuit Seth après avoir appris sa particularité.

Dart Dragunov, Capitaine de l’Inquisition qui n’aime guère avoir trop de travail. Il poursuit nos héros mais semble plus intrigué qu’apeuré ou déterminé.

Cyfandir, havre de paix des Sorciers
Queen Boadicée, Immense Reine de Cyfandir

Artémis
Master Lord Majesty est un… chat jaune (?!) qui dirige cet aéronef, point de départ de nombreuses chasses aux Némésis, le lieu de recherche incontournable sur les Infections et Némésis.

Barons-Marchands
Riches et assoiffés de pouvoir, ils ont les moyens de leurs ambitions et vont agir avec leur propre volonté dans le monde de Radiant.

Sorciers belliqueux
Hameline, une Domitor : sorcier capable de contrôler des Némésis.

Le mangaka
Tony Valente commence sa carrière dans la BD avec Les Quatre Princes de Ganahan dans lequel il est en charge des dessins et couleurs.
Il fait des tentatives dans le manga avec Hana Attori mais avant de percer, il va dessiner la série S.P.E.E.D Angels avec Didier Tarquin au scénario, le même Didier Tarquin qui lui avait donné envie de devenir dessinateur lorsqu’il était jeune avec son excellent Lanfeust de Troy.

Pourquoi on aime ?
Radiant a cette particularité d’avoir été pensé et écrit par un occidental et non un nippon. Cela donne lieu à des échanges de réplique dont l’humour, bien qu’imprégné de l’amour de Tony Valente pour le Japon, nous touche avec encore plus de pertinence que dans un shōnen classique. On est donc à la fois en train de sécher nos larmes de rire et de s’émerveiller devant les décors tantôt médiévaux, tantôt steam-punk que l’auteur réalise seul. Radiant est le digne héritier des shōnen nekketsu les plus emblématiques et amène, grâce à ses dialogues bigarrés, une fraîcheur qui fait plaisir à lire.

À qui on recommande ?
Aux fans de shōnen et de mondes magiques du Moyen-Age mais aussi à tous ceux qui souhaitent découvrir une oeuvre actuelle qui inclut dans son récit des thèmes comme la différence, la peur de l’étranger et le rejet; le pouvoir certes, mais avec un questionnement sur le bien et le mal qui tend plus vers un Hayao Miyazaki (à sa manière moins manichéenne) que vers ses homologues japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous recevrez toutes les nouvelles O-Taku avant tout le monde !

0
Votre panier
  • No products in the cart.