Hisashi Eguchi est de ces auteurs qui ont complètement disparu du paysage manga d’aujourd’hui, alors qu’à leur apogée ils ont fortement influencé leur époque.
En lisant Stop !! Hibari-kun !, on comprend que cette oeuvre monumentale a inspiré des géants du manga comme Rumiko Takahashi, Tsukasa Hojo ou encore Naoki Urasawa, rien que ça ! (rires)

Écrit en 1981, Stop !! Hibari-kun ! met en scène le jeune Kôsaku qui, devenu orphelin, se voit confié à une nouvelle famille. Mais pas n’importe quelle famille : le clan Ôzôra est un des gangs de yakuza les plus craints de la région, Ôzora-san a engendré 4 charmantes filles et l’une d’elle, avec laquelle Kôsaku va immédiatement tomber en amour, est en fait un fils !
Sous le charme d’un travesti, Kôsaku n’a pas fini d’enchaîner les déconvenues et les quiproquos… d’autant qu’Hibari prend un malin plaisir à le titiller !

Comédie sentimentale hilarante autant que critique sociale d’une époque pas complètement révolue, on y retrouve des personnages aussi puissants qu’attachants. La figure du père notamment, figure d’autorité ultime (d’autant plus qu’il est, je vous le rappelle, un influent yakuza, et qu’Hibari constitue le seul héritier mâle en mesure de perpétuer la lignée) perd toute contenance face au caractère bien trempé de ses 3+1 filles, et essaie constamment, mais sans aucun succès, de changer les habitudes d’Hibari à se travestir. Dans ce désordre et cette cacophonie perpétuels, le père nous rappellera sans cesse où l’ordre devrait se situer, comment les choses devraient être et combien dure est la réalité en-dehors du cocon familiale où vivent nos cinq jeunes.

On y retrouve parfois un humour un peu désuet avec quelques blagues assez osées qui, aujourd’hui, ne passeraient plus, mais quel bonheur d’être à nouveau face à un auteur qui considère que l’on peut rire de tout, sans tabou !

Avouons aussi que j’ai ri aux éclats devant les apartés inopinées de l’auteur avec ses apparitions de crocodiles blancs à des moments complètement loufoques ! Non, non, ne cherchez pas à comprendre, il n’y a rien à comprendre ! (rires) Mais ça, c’est une autre histoire…


Cette critique a piqué ton intérêt ? Tant mieux, le tome 01 de Stop ! Hibari-kun est disponible dès maintenant sur notre boutique en ligne: https://otakulounge.com/mangas/seinen/arts-societe-seinen/stop-hibari-kun-t-01/?utm_source=siteweb&utm_medium=blog&utm_campaign=stophibarikun-ame

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *