Vous aimez les histoires d’espions ? Nous aussi ! Et Mission Yozakura Family en est une hilarante et complètement addictive ! En attendant sa sortie au Québec, aux éditions Kana, voici de quoi vous mettre en appétit…

Taiyô Asano est un garçon reclus qui a peur de se mêler aux autres. Sa seule amie : Mutsumi Yozakura, une jolie jeune fille devenue populaire à l’école grâce à sa mèche de cheveux blancs naturelle qui lui donne un charme fou. La vie d’Asano va être totalement renversée lorsqu’il va apprendre que sa bien-aimée Mutsumi est l’héritière d’une famille d’espion et que son grand frère s’est donné pour mission de la protéger des gars un peu trop intéressés. Alors bien évidemment, ce redoutable grand frère va rapidement avoir Asano dans sa ligne de mire et lui en vouloir… à mort (c’est le cas de le dire) !
Intégré à la famille Yozakura un peu contre son gré, Asano va subir un entraînement digne des plus grands espions afin de protéger sa dulcinée… et sa propre vie !

Ecrit par Hitsuji Gondaira, Mission Yozakura Family a débuté en 2019 au Japon et est prépublié par le célèbre Shônen Jump. Sept volumes sont déjà sortis en version originale.
Après le succès retentissant de Spy x family, on n’attendait pas forcément une nouvelle histoire d’espions, et pourtant on se régale littéralement à suivre les frasques de la famille Yozakura. Asano est un garçon bourré de ressources, prêt à tout pour protéger Mutsumi, au point d’être presque atteint du syndrome du prince charmant. Mais l’attachement mutuel que nos deux héros se portent casse cette image mièvre du prince charmant pour la remplacer par un sentiment de fraternité de la part du lecteur : à chaque page tournée, on espère qu’enfin Asano et Mutsumi vivront un instant de paix, heureux ensemble…. mais ce moment n’arrive jamais ! Le manga enchaîne rebondissement sur rebondissement, ne nous laisse pas un instant de répit, le danger surgit de partout. Les personnages secondaires, les nombreux frères et soeurs de Mutsumi, sont hilarants et attachants, chacun à leur manière : le character design est très riche et bien maîtrisé. On aime tous les scènes d’entraînement, typiques du shônen, où le héros se dépasse, devient sans le savoir un surhomme, et peut enfin à la fin souffler un bon coup (et le lecteur aussi !). Celle-ci ne fera pas exception à la règle : les pièges sont nombreux, les épreuves ardues, et on apprécie la référence évidente à Hunter x Hunter et sa célèbre scène d’entraînement sur Greed Island.
Entre rire, action et références manga, Mission Yozakura family est une vraie réussite shônen qui ne laissera personne indifférent.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous recevrez toutes les nouvelles O-Taku avant tout le monde !

0
Votre panier
  • No products in the cart.