Tout c’est déroulé dans le dernier magazine Kotoba de la Shueisha, un magazine trimestriel consacré à divers sujets culturels. Dans ce numéro, l’interview présentée avait pour but de mettre en avant 2 grands auteurs de la littérature et de découvrir ce que représentait Stephen king pour eux. Le magazine à pris la décision , cette fois, de donné l’opportunité à Naoki Urasawa (Monster, Billy bat) et à Go Nagai (Devil man, Goldorak) de se faire entendre.

Accompagné d’une illustration (ci-jointe) Urasawa nous avoue volontiers que « Si King n’existait pas, je n’aurais probablement pas pu faire ce que je fais. » Il a également abordé la quantité et la qualités extraordinaire des œuvres de King et comment elles l’ont influencé dans ce qu’il écrit. Il a également mis en avant la thématique de « l’horreur moderne » utilisé par King comme étant unique et différente de toutes autres œuvres faites auparavant.

De son coté, Nagai, a décrit King comme « celui qui arrive à rendre concrets toutes les « obsessions » latentes que nous, humains, avons ». De ses propres dires il confie s’être beaucoup inspiré de l’horreur présentée dans les romans de Stephen King pour l’écriture de Devil man, une de ces œuvres majeurs.

Également, amis proches de Tezuka, il a confié que tous les deux, à l’époque, avoir été très enthousiastes lors de la sortie du film Shining en 1980, basé sur le livre du même nom.

Source d’inspiration majeure pour Naoki Urasawa et Go Nagai, Stephen King semble avoir une place d’honneur dans l’évolution personnelle et professionnelle des deux mangakas;

Manga, BD, roman, voici une preuve irréfutable que l’échange interculturel et ses interconnexions sont bel et bien présents entre la plupart des grands auteurs.

A titre personnel, Il est incroyable de constater que l’imaginaire peut être quelque chose de puissant et fantastique.
Mais également de voir et de constater, à quel point et comment, l’imaginaire d’un auteur peut en stimuler celui d’un autre.

D.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *