Passés maîtres dans la création d’univers de plus en plus incroyables, les mangaka mettent sur pied des univers étendus, grandioses et même mesmérisant ! Partir à la recherche des 7 Dragon balls, devenir Hunter comme son père ou le prochain Hokage… L’imagination mise en œuvre dans nos mangas préférés réussit avec brio à nous transporter dans des bulles littéraires uniques et addictives. Nous sommes excités de lire le tome que nous avons dans la main, nous savourons de tout notre soûl chaque page de cet univers qui nous est si cher, et, dès lors que nous fermons la dernière page du tome, nous n’avons qu’une idée en tête : nous y replonger avec le tome suivant. Alors pour vous, quel est le meilleur, le plus attrayant univers fantastique du manga ?

One Piece

Impossible de passer ce mastodonte sous silence ! Même si One piece aborde la thématique des pirates, assez impopulaire à ses débuts, le manga est rapidement devenu le plus vendu au monde, et son univers riche et développé n’y est pas étranger. Les lecteurs aiment One piece et son univers, c’est un fait. Pris entre un héritage historique (corsaires et flibustiers) et du fantastique hors normes, il est facile de plonger dans le monde de One piece, autant que dans celui de Lord of the Rings par exemple

Dans cet univers incroyablement bien construit, plusieurs éléments viendront accentuer le récit : les fruits du démon et leur utilisation, les différentes races dans l’univers (race des trois yeux, des longs cous, des longs bras, les géants, les tons-tatas, les hommes-poissons), le haki (observation, armement et défensif) et le haki des rois, la voie de toutes choses, le super pouvoir de prédiction des mensonges d’Ussop, le bestiaire, les différents rires improbables des personnages et bien plus. Oda avec one piece, nous dresse le portrait d’une œuvre certes incroyablement bien maitrisée mais surtout celui d’une œuvre diversifiée au possible. Véritable potpourri hétéroclite dans le monde du manga, lire One piece, c’est lire une œuvre qui ose des choses et qui arrive à réussir le pari risqué de diversifier au possible tout en gardant une cohérence méticuleuse et pertinente envers sa narration et son récit.

L’Atelier des sorciers

Possédant toutes les qualités pour devenir le prochain best-seller dans le style des films des studios Ghibli, L’atelier des sorciers en a surpris plus d’un par son univers. L’auteure, Shirahama Kamome, aime nous tenir en haleine avec ses cliffhangers inhumains (rires) et son monde féérique et idyllique. En suivant les pas de Coco, notre héroïne, nous aurons la chance de découvrir un monde où la magie est omni-présente sous un visage étonnant : le dessin. Place à la vision et à la dextérité artistique pour pratiquer la magie, on peut dire adieu à tout artefact magique. Le dessin magique représentera un outil à utiliser avec intelligence, parcimonie et réflexion.

La seule contrainte à l’étendue de l’univers devient dès lors la limite de votre imaginaire. Ce style d’approche magique apporte une infinité d’utilisations intimement liées à ce que tel ou tel personnage en fera. On découvrira alors un univers invraisemblable, au croisement entre médiéval fantaisie et Harry Potter, avec un visuel Bohémien où les magiciens portent cape et chapeau pointu.

Shadows House

Premier manga du mangaka Somato, Shadows house est un manga qui est malheureusement passé trop inaperçu. Pourtant, l’univers dans lequel Emilico, notre héroïne, interagit n’en est pas moins intrigant. La jeune Emilico, une ‘’poupée vivante’’, est au service de Kate une jeune aristocrate appartenant à une famille d’ombres sans visage : les Shadows. Faisant écho à la poupée de porcelaine, ou à la poupée de suie, Emilico et Kate se retrouvent par le destin intimement lié. Conditionnée pour être aux petits soins de Kate et pour lui donner un visage aux yeux des autres, Emilico en viendra à se questionner sur sa conscience, son libre arbitre et son destin.

Avec son héroïne bercée d’une innocence digne des meilleurs héros Shônen, Shadows house est un manga à énigmes. Évoluant dans un univers clos, le manoir des Shadows, chaque tome se présentera comme la pièce manquante d’un gigantesque puzzle à résoudre, le tout dans une ambiance sombre et énigmatique, une machination qui dépasse l’entendement commun, contrastant avec l’apparence adorable de son héroïne.

Ma sélection d’aujourd’hui fut compliquée à choisir ! Ces 3 univers ne sont que des exemples. Les mangas aux univers riches et merveilleux sont nombreux : L’enfant et le maudit, et sa relation entre le professeur, une créature infestée par une étrange maladie, et la petite shiva ; Bakemonogatari, basé sur les contes et légendes urbaines du Japon ; Noragami et ses intrigues politiques divines ; ou encore Radiant avec ses mystérieuses Némésis et du traitement particulier de la magie.

Des mondes et univers fantastiques dans le manga il y en a un nombre incalculable, véritable parangon d’imagination, les mangaka réussissent sans cesse à inventer des univers plus incroyables les uns des autres qui nous font nous évader. Et vous… lequel est votre préféré?

Partager cet article

Explorer le blog

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu as une idée d'article ?
Tu aimerais lire sur un sujet en particulier

Les Librairies O-Taku

#jesuisotaku

0
Votre panier
  • No products in the cart.