Auteur du très célèbre Monster, Naoki Urasawa est considéré depuis longtemps comme un maître dans l’écriture du manga d’intrigue. Digne successeur de l’héritage légué par Tezuka, il est souvent considéré comme le Dieu du manga moderne au même titre que son homologue. Auteur, réalisateur et même musicien, Naoki Urasawa est un auteur intriguant qui aime se renouveler et expérimenter de nouvelles thématiques dans ses œuvres. Donner vie à des œuvres empreintes de réalisme, telle est la mission qu’il s’entête à respecter.

Monster, le succès d’une vie.

Un jour, Naoki Urasawa annonce : ” Cette fois-ci ,… je vais envoyer, …je vais envoyer du lourd ! “

Il donne, ainsi sur l’annonce de ces quelques mots quelque peu naïfs, naissance au thriller qu’il a tant rêvé. Non seulement, il fait incursion dans un genre qu’il n’a jamais exploré, mais qu’il agrémente d’une intrigue rudement bien ficelée. Les lecteurs affluent par milliers autour de sa galerie de personnages tous aussi exceptionnels les uns que les autres. Le titre, qui devient un succès international, permet aussi à son auteur d’assoir définitivement sa renommée dans le milieu.

Monster est l’oeuvre dont il a toujours rêvé. S’y dévouant corps et âme, l’auteur ira jusqu’à se ruiner la santé en terminant l’écriture de son manga.

image 02

Monster, ça raconte quoi ? En tant que neurochirurgien de talent, seriez-vous capable de choisir entre la vie de deux patients ? C’est le dur choix que le docteur Tenma devra faire face. Promis à un avenir professionnel radieux, engagé à la belle Éva, fille du directeur de l’hôpital où il pratique, tout lui sourit. Jusqu’au jour où deux enfants, Anna et Johann, dont les parents ont été sauvagement assassinés arrivent dans son hôpital, en même temps que le maire de la ville qui doit être pris en charge d’urgence.
Un lourd choix, le plus dur de sa carrière, lui sera imposé. En choisissant les enfants, toute sa vie s’en retrouvera bousculée. Amour, gloire et honneurs laisseront place à solitude, rupture et alcool… Pire encore : autour des deux enfants, des morts inexpliquées se multiplient. Tenma aurait-il sauvé un monstre?

Prévu pour se conclure en 4 volumes, c’est le condensé narratif présent dans les premiers chapitres (qui découle de l’ultimatum imposé par son éditeur) qui permet à Monster de devenir hyper-captivant dès les premières pages. Le premier volume se terminant sur un Tenma en larmes sera le point de non-retour pour plusieurs lecteurs : il faut la suite immédiatement!

Billy Bat, une ode à l’humanité

Quoi de plus audacieux que de se vouloir le conteur de l’histoire de l’humanité ? C’est cette nouvelle lubie qui permettra à Billy Bat de voir le jour.

Kevin Yamagata, jeune dessinateur américain des années 50, est un auteur à succès grâce à sa bande-dessinée Billy Bat et son héros du même nom. Mettant en scène une chauve-souris dandy enquêtrice, Billy Bat fait la fierté de son auteur. Découvrant par hasard qu’un autre auteur au Japon dessine le même personnage, son sang ne fait qu’un tour : décidé à avoir le cœur net sur cette histoire, Kevin part pour le Japon. Une fois sur place et les dires vérifiés, il est rapidement happé dans une série d’événements étranges qui tous le ramènent invariablement à la chauve-souris et à ses origines mystérieuses!

Il est difficile de pleinement vous parler de Billy Bat sans vous spoiler. L’oeuvre se lance dans un défi de taille : élucider le mystère de la chauve-souris. Qui est-elle ? Pourquoi apparaît-elle un peu partout ? Quel est son rôle dans les événements survenus tout au long de l’histoire de l’humanité ?

Cette histoire complexe à laquelle l’auteur entend s’attaquer est quelque chose de jamais vu dans sa carrière. Tirant parti des techniques et de l’expérience acquise avant Billy Bat, l’auteur se lance comme défi de s’attaquer à un récit de l’ampleur de Phénix, d’Osamu Tezuka. Mettant en valeur une intrigue évoluant dans le temps et l’espace qu’elle transcende, l’oeuvre met en valeur des procédés très personnels à l’auteur pour donner vie à ses personnages et créer son univers. Mettant en oeuvre tout son savoir, Urasawa tisse une toile narrative incroyablement dense. Il revisite une grande partie des événements importants de l’histoire de l’humanité, et arrive ainsi à nous servir un manga d’intrigue passionnant. Avec Billy Bat, Naoki Urasawa confirme une fois de plus son talent pour écrire des histoires passionnantes, tenant allègrement le lecteur en haleine, allant jusqu’à créer un besoin pressant de lire le tome suivant !

Man Ben: session boudoir entre mangaka

Impossible de parler d’Urasawa sans parler de l’intérêt du mangaka envers son métier et ses pairs. Poussé par l’envie de faire connaître le quotidien des mangaka, l’auteur s’est lancé en parallèle de ses séries manga sur un projet d’émission documentaire présentée en épisodes vulgarisant le métier de mangaka, à travers des visites chez différents auteurs. Hyper passionnant si vous vous intéressez à l’envers du décor ! Ces émissions nous permettent de nous immiscer dans les coulisses des mangas que nous aimons et le visionnement vaut le détour.

Mangaka plein de ressource, Naoki Uraswa aime bousculer ses habitudes. Se renouvelant sans cesse, le mangaka aime prendre des risques avec des scénarios complexes et audacieux. Monster et Billy Bat sont deux de ses œuvres les plus connues et je vous invite à vous plonger allègrement dans ses autres travaux : Happy, Yawara, 20th century boys, Pluto ou Asadora, chaque série a sa signature unique et ce petit quelque chose de particulier qui, je n’en doute pas, saura vous captiver au premier regard

Partager cet article

Explorer le blog

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu as une idée d'article ?
Tu aimerais lire sur un sujet en particulier

Les Librairies O-Taku

#jesuisotaku

0
Votre panier
  • No products in the cart.