Une haute clôture à Pyong Yang

Disponible

45,95$

DESCRIPTION
Un récit autobiographique sur la vie en Corée du Nord écrit par la soeur de la compagne du Guide Suprême Kim Jong II.

Un récit autobiographique sur la vie en Corée du Nord écrit par la soeur de la compagne du Guide Suprême Kim Jong IIUne femme donc proche du pouvoir, très cultivée, qui nous raconte à travers son histoire cent ans d’histoire coréenne. Une narration toute en originalité avec chaque page qui nous ramène à une vie, un récit individuel, le tout venant former un ensemble cohérent, tout comme chaque individu est une pierre participant à ériger le mur de la société. Entre historique et émotions, ce récit poignant est un bouleversement à chaque page. 

Partager sur :
Auteur
Tome
Book Status
Nouveauté
Langue
Français
ISBN:
9782377010684
Informations supplémentaires



Une haute clôture à Pyongyang

Récit autobiographique

Cet ouvrage couvre presque cent années de l'histoire tourmentée de la péninsule coréenne, du début du XXe siècle à l'orée du nouveau millénaire. Témoignage exceptionnel bien plus que livre d'histoire, il a été écrit par la propre soeur de la compagne du Guide suprême, feu Kim Jong II ; l'auteure a donc « bénéficié » d'une situation hors du commun, au sein du premier cercle du pouvoir. Le trajet général de la famille dépasse donc largement ce que les récits individuels quelquefois poignants permettent d'entrevoir. Mais, du père héritier de propriétaires fonciers, choisissant très tôt le communisme contre ses intérêts de classe, aux enfants et petits-enfants éduqués au Nord, mais astreints à une vie de reclus avant de parvenir à fuir, les destins, tous dramatiques, de ses membres, font largement écho aux tragédies individuelles de l'immense majorité des Coréens de l'époque.

Par-delà le témoignage, cette émouvante narration à quatre mains - la première partie est la retranscription du journal de Kim Won Ju, la mère de l'auteure - est aussi un puissant manifeste : celui d'une lignée de femmes déterminées à s'arracher aux plaies de la misère et aux pesanteurs du patriarcat, et qui, au moins un temps, auront eu sincèrement foi en la société nouvelle quelles se proposaient de bâtir.

Il y a l'aïeule, misérable mais déterminée à tout sacrifier pour faire étudier sa fille ; il y a Kim Won Ju, mère adorée, terrible de volonté et d'obstination, écolière aux pieds nus qui traverse les pires heures de la colonisation japonaise, « assoiffée d'apprendre » comme elle l'écrit elle-même, qui parviendra à force d'obstination à se hisser à un poste de journaliste avant de se lancer, de tout coeur, dans l'aventure communiste et d'y précipiter ses enfants. Il y a Sung Hye Rang sa fille, celle qui verra se briser tous leurs espoirs d'une société juste...

Réunissant intérêt historique, authenticité et informations de première main, ce livre offre au public francophone de pénétrer dans les réalités d'une situation dramatique qui a donné - et donne encore - lieu à de nombreuses approximations, inexactitudes, voire fantasmes. Pour ce faire, quoi de mieux que la traduction d'un témoignage direct ?

Sung Hye Rang est à la fois fille de deux militants communistes du Sud de la première heure mais d'origine aristocratique, et soeur de la compagne du « Cher Leader », Kim Jong Il, le fils du président et fondateur de la République populaire démocratique de Corée Kim Il Sung. Après de longues années d'exil, elle mène aujourd'hui une vie clandestine.

Ils l’ont acheté

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une haute clôture à Pyong Yang”

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison à domicile ou ramassage en magasin

Faites-vous livrer où vous voulez.

Paiement sécurisé

Par carte de crédit Master Card, Visa

Expertise reconnue

Plus de 10 ans d’expérience dans les mangas.