Nombreuses sont les inspirations, les contes, les légendes, les mythes qui ont inspiré les mangas que nous lisons et adorons.
Naruto ne dérogeant pas à la règle, Jiraiya Goketsu Monogatari (La Légende du Galant Jiraiya) est une des sources d’inspiration majeure de la série.
Ce conte folklorique renommé embrasse l’histoire de Naruto tout au long de ses pages. Aujourd’hui, penchons-nous un peu sur ce fameux comte si populaire au pays du soleil levant et rendons hommage à ces deux œuvres qui ont marqué leur époque chacune à leur façon.

Les origines de Jiraya, Tsunade et Orochimaru.

Originalement publié pour la première fois en 1839, Jiraiya Goketsu Monogatari est devenu une vraie source d’inspiration puisque pendant les 29 années suivantes, il est devenu une série populaire de 43 romans illustrés complétés par 4 auteurs différents !

Pourtant, les origines de la légende remontent à bien plus longtemps que ça, à l’ere Song en Chine (960-1279), où Jiraiya est alors un bandit héroïque dont les actes étaient très semblables à ceux de Robin des Bois. Quand cette légende est arrivée au Japon, des éléments de magie, de changement de forme, de mysticisme de ninja ont été ajoutés. Ainsi, une fois la série terminée, une partie de l’histoire a été adaptée pour le théâtre kabuki. Et c’est sur cette version que nous allons nous pencher aujourd’hui !

L’heure de l’histoire : La légende du Galant Jiraiya.

Dans cette version kabuki, l’esprit de serpent géant démoniaque était la cause de la misère pour les clans Tsukikage, Ogata et Matsuura – auxquels Orochimaru, Jiraiya et Tsunade appartenaient respectivement.

Il y a longtemps, il existait un esprit de serpent géant maléfique qui s’attaquait aux humains. Cet esprit serpent démoniaque avait pour ambition pour mettre la main sur tout le Japon. Pour cela, il décida de prendre le contrôle de l’influent clan Tsukikage, dont le chef – Tsukikage Gunryo Miyukinosuke – était également le régent du shogunat (gouvernement féodal du Japon).

En ce jour fatidique, l’esprit du serpent attaqua le seigneur Tsukikage Miyukinosuke, et, n’eût été d’Orochimaru, il en serait mort. Par dette, le seigneur Miyukinosuke adopta Orochimaru comme son fils. Ce fut là une énorme erreur car elle scella par la même occasion le sort des clans Tsukikage, Ogata et Matsuura.

À l’insu du Seigneur Miyukinosuke, l’esprit de serpent démoniaque posséda Orochimaru et en fit sa marionnette. L’esprit du serpent et Orochimaru avaient en fait mis en scène l’attaque et le sauvetage afin qu’Orochimaru puisse intégrer le clan en tout discrétion. Au fil du temps, l’esprit du serpent s’assura d’assassiner tous les descendants du chef de clan, laissant Orochimaru comme seul successeur.

Le massacre des clans Ogata et Matsuura.

Les clans Ogata et Matsuura détenaient deux sceaux puissants en fiducie pour le gouvernement féodal. Les documents marqués par ces sceaux étaient la preuve tangible du soutien du Shogun pour lever une flotte de l’armée et de la marine. L’esprit du serpent géant voulait le pouvoir que lui procureraient ces sceaux, et il avait besoin que les deux puissants clans s’écartent de son chemin. Le seigneur Miyukinosuke, influencé par l’esprit serpent, fit d’abord croire au shogunat que leurs alliés préparaient un coup d’État. Il dupa ensuite les deux clans pour qu’ils abandonnent leurs sceaux avant de les détruire. Ses forces jetèrent alors les enfants Jiraya et Tsunade en bas d’une falaise, éliminant ainsi les deux successeurs respectifs de l’Ogata et Matsura.

Heureusement, un ermite du nom de Senso Dojin les sauva de la mort et les éleva.

L’entraînement de Jiraiya & Tsunade pour vaincre Orochimaru

Déterminé à venger leurs clans et à restaurer leur honneur terni, Senso Dojin commença à entraîner Jiraiya et Tsunade respectivement dans la magie de changement de forme du crapaud et de la limace. Cependant, la manipulation de ces trois magies par Orochinaru, Jiraiya et Tsunade créaient une impasse :
la magie des serpents surpassait la magie des crapauds
la magie des crapauds surpassait la magie des limaces
la magie des limaces surpassait la magie des serpents.
La clé pour vaincre Orochimaru, était donc d’utiliser l’épée Nenekirimaru…

Première bataille contre Orochimaru

Dans leur première bataille, Orochimaru Jiraiya. Heureusement, Tsunade arriva à temps et sauva Jiraiya avec sa prodigieuse utilisation de la magie des limaces. Alors qu’il échappait à la mort, les blessures furent quand même assez graves pour neutraliser Jiraiya. Le seul antidote était le sang d’une jeune fille née dans l’année, le jour et l’heure du serpent.

Le sacrifice d’une sœur pour sauver son frère

Jiraiya et Tsunade continuèrent à chercher l’épée. En entrant dans la province d’Echigo, ils rencontrèrent Ayame, la fille adoptive du clan Tsukikage. .Jiraya fit alors une découverte surprenante : Ayame était sa sœur (épargnée lors du massacre du clan). Réalisant qu’elle était la jeune fille née l’année du serpent, elle se poignarda comme un sacrifice pour sauver son frère. Son sang était l’antidote. Et avec son sacrifice, elle fit en sorte que Jiraiya et Tsunade puissent se venger et réintégrer leurs deux clans. Jiraiya fut alors complètement guéri.

Vaincre Orochimaru !

Les années passèrent et, quand Jiraiya et Tsunade eurent enfin trouvé l’épée Nenekirimaru, ensemble, ils attrapèrent Orochimaru et exorcisèrent l’esprit démoniaque. Le malentendu sur le clan Ogata et Matsura fut éclairci. Orochimaru, n’étant plus possédé, fut pardonné pour ses crimes à la demande de Jiraiya au shogun.

Dans l’œuvre de Masashi Kishimoto :

Dans le manga homonyme Naruto, écrit par le mangaka Masashi Kishimoto, Jiraya, Tsunade et Orochimaru représentent parfaitement cette trinité insoluble due à leurs trois allégeances respectives : tous les trois capables d’invoquer respectivement crapaud (Gamabunta, chef crapaud du mont Myoboku), Limace (Katsuyu, la reine des limaces) et serpent (Manda, chef des serpents de la grotte Ryûchi), ils sont l’incarnation parfaite de leurs inspirations folkloriques respectives.

Dans le manga, la bataille les opposant tous les trois est la représentation la plus plausible du conte original folklorique.

Naruto, Sasuke et Sakura à tour de rôle et étant tous les trois les disciples d’un des trois héros ninja légendaire, nos trois héros deviennent à leur tour une représentation du conte à un détail près ou la finalité diffère un peu, (là où Jiraya échouera à ramener Orochimaru dans le bon chemin, Naruto y parviendra avec Sasuke.)

🐸 Chronique D. – 26 janvier 2021 🐸

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *